top of page

The everyday work of farm advisors as interface bureaucrats in greening French agricultural policies

Voilà la référence d'un article coordonné par Floriane Clément de Dynafor co-écrit avec 2 collègues de l'UMR AGIR sur certains résultats du projet de recherche TERRAE, "Dispositifs nationaux TERRitorialisés de politiques publiques pour l’AgroEcologie" (financement par la Région Occitanie).


Clement, F. & Labarthe, P. & Plumecocq, G., (2024) “The everyday work of farm advisors as interface bureaucrats in greening French agricultural policies”, Journal of Political Ecology, 30 (1). doi: https://doi.org/10.2458/jpe.5450



Abstract: For the last three decades, public agricultural policies in France and in Europe have progressively integrated environmental objectives through a wide range of instruments. Whereas a large body of research has examined the extent to which the greening of agricultural policies has shaped farmers' decisions and practices, few studies have considered how these normative policy orientations may trigger tensions within the agricultural bureaucratic apparatus, and notably among local farm advisors who play the role of interface bureaucrats. In this article, we have explored how farm advisors from different types of advisory structures develop multiple subjectivities and deal with the tensions that they face when navigating between policy goals, professional norms, and their personal beliefs and values. Drawing on plural qualitative methods, we focus on the implementation of two national public agroecological schemes in southwest France that support the emergence and facilitation of farmers' groups engaged towards agroecology. We find that organizational strategies shape the type of tensions advisors face and their ability to manage these. The type of policy instrument we considered also matters in the forms of creative bricolage that farm advisors develop: in the case of organizational instruments based on farmers' participation, maintaining relationships with farmers is critical to give meaning to their work. If such instruments enlarge the creative space of farm advisors, the schemes we examined also hold in-built limitations in empowering farm advisors as they fail to address the structural constraints that shape agroecological transitions.


Résumé: Au cours des trois dernières décennies, les politiques publiques agricoles en France et en Europe ont progressivement intégré des objectifs environnementaux à travers un large éventail d'instruments. Alors qu'un grand nombre de recherches ont examiné dans quelle mesure l'écologisation des politiques agricoles a influencé les décisions et les pratiques des agriculteurs, peu d'études se sont penchées sur les tensions que ces orientations politiques normatives peuvent créer au sein de l'appareil bureaucratique agricole, et notamment pour les conseillers agricoles locaux qui jouent le rôle de bureaucrates d'interface. Dans cet article, nous avons exploré comment les conseillers agricoles issus de différents types de structures développent de nouvelles subjectivités et gèrent les tensions auxquelles ils peuvent être confrontés lorsqu'ils naviguent entre objectifs politiques, normes. professionnelles et valeurs personnelles. En nous appuyant sur différentes méthodes qualitatives, nous avons examiné ces tensions dans la mise en œuvre de deux dispositifs de politiques agroécologiques nationales dans le sud-ouest de la France : les groupements d'intérêt économique et environnemental (GIEE) et les groupes 30 000. Nous montrons que les stratégies organisationnelles varient entre les structures de conseil et influencent les tensions que les conseillers rencontrent et leur capacité à gérer celles-ci. Le type d'instrument considéré affecte les formes de bricolage institutionnel que les conseillers développent – dans le cas d'instruments organisationnels basés sur la participation volontaire des agriculteurs, un point critique pour les conseillers est de maintenir de bonnes relations avec ces derniers. Si ces instruments leur offrent une opportunité de redonner du sens à leur métier, ils génèrent également des frustrations liées aux contraintes structurelles à surmonter pour engager des transitions agroécologiques.




Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
bottom of page