Axe GROUVE : gestion et gouvernance des paysages agriforestiers

L’axe Grouve - Gestion et gouvernance des paysages agriforestiers - vise à promouvoir des réflexions interdisciplinaires sur la gestion des paysages agriforestiers et de leurs différents éléments (zones agricoles, forestières, aménagements, aires protégées,...) : les modalités de gestion, les systèmes de gouvernance associés, et leurs conséquences sur les services écosystémiques et la biodiversité à l’échelle paysagère. 

Intégrant des approches en écologie et en sciences sociales, cet axe s’intéresse ainsi aux thèmes suivants : (i) l’influence de l’organisation des paysages et de leurs dynamiques sur les services (et dis-services) écosystémiques des paysages, sur les antagonismes (trade-offs) entre services, ou encore sur la multifonctionnalité de ces paysages, de l’agriculture ou de la forêt, (ii) l’influence des pratiques et de la gestion des milieux agricoles et forestiers - et de leurs interfaces - sur ces paysages, sur la biodiversité et les services et fonctions associés, (iii) les facteurs biophysiques, socio-économiques et politiques qui sous-tendent ces choix de pratiques et de gestion, (iv) l’analyse des systèmes d’acteurs qui façonnent et utilisent ces paysages, et les mécanismes de gouvernance associés, notamment la concertation territoriale, l’action collective et les politiques publiques.

Au total, ces travaux s’inscrivent dans une approche systémique visant à mieux comprendre les dynamiques et la complexité des systèmes socioécologiques étudiés. L’un des enjeux clefs de ces recherches est in fine de contribuer à une transition écologique vers des paysages multifonctionnels, conciliant notamment conservation de la biodiversité et production (agricole et/ou forestière) à l’échelle des territoires.

 

Animateurs : Cécile Barnaud et Emilie Andrieu