top of page

The greening of agricultural policies in France: a look from within



Par Floriane Clément-Kumar (UMR Dynafor).


Au cours des trois dernières décennies, les politiques publiques agricoles en France et en Europe ont progressivement intégré des objectifs environnementaux à travers un large éventail d'instruments. Alors qu'un grand nombre de recherches ont examiné dans quelle mesure l'écologisation des politiques agricoles a influencé les décisions et les pratiques des agriculteurs, peu d'études se sont penchées sur les tensions que ces orientations politiques normatives peuvent créer au sein de l'appareil bureaucratique agricole, et notamment pour les conseillers agricoles locaux qui jouent le rôle de bureaucrates d'interface. Dans cet article, nous avons exploré comment les conseillers agricoles issus de différents types de structures gèrent les tensions auxquelles ils peuvent être confrontés lorsqu'ils naviguent entre objectifs politiques, normes professionnelles et valeurs personnelles. En nous appuyant sur différentes méthodes qualitatives, nous avons examiné ces tensions dans la mise en œuvre de deux dispositifs de politiques agroécologiques nationales (GIEE et groupes 30000) dans le sud-ouest de la France : les groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) et les groupes 30 000.





Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
bottom of page