top of page

ENI Biovigilance : Suivi des effets non intentionnels des pratiques agricoles sur la biodiversité



Par Par Natacha Legroux (Chambre Régionale d'Agriculture d’Occitanie) et Annie Ouin (UMR Dynafor).


Depuis 2012, le programme ENI Biovigilance, financé par le plan Ecophyto, suit 500 parcelles en France afin d’acquérir des références de long terme, qui permettent de décrire d’éventuels effets non-intentionnels (ENI) de l’agriculture sur l’environnement. En Occitanie, la Chambre Régionale d'Agriculture et ses partenaires assurent le suivi de 54 parcelles : des protocoles d'observation de la biodiversité sont réalisés, et les données agricoles et environnementales collectées. Avec l'appui méthodologique d’INRAe Dynafor, plusieurs analyses de ce jeu de données ont été réalisées. Retour sur ce programme, ses conclusions, et l'implication de Dynafor.





コメント


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
bottom of page