Axelle et Jeanne en Aquitaine




Le terrain en Aquitaine se poursuit pour évaluer le rôle de la structure des paysages pour le contrôle biologique des lépidoptères ravageurs! Le maïs a poussé, Axelle et Jeanne mesurent maintenant la densité de sésamie, un papillon de nuit ravageur du maïs, les dégâts qu’elle engendre sur les plants, et la diversité des chiroptères susceptibles de consommer ce papillon de nuit et de donc de limiter les dégâts

Posts à l'affiche