Jacob Théo

Après une licence d’histoire, puis un master de socio-économie, j’ai obtenu un doctorat de sociologie à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales en 2018. Durant ma thèse, je me suis intéressé à la fonction politique jouée par les aires protégées en Guyane française et en Amazonie brésilienne. En centrant ma réflexion sur les politiques participatives, j’ai essayé de comprendre comment on gouvernait les hommes au nom de l’environnement. En tant que chercheur associé aux UMR PALOC (IRD-MNHN) et CRH (EHESS), j’analyse en particulier la contribution des problématiques environnementales aux recompositions contemporaines du libéralisme et aux processus de réforme de l’État.

  

J’ai intégré l’unité Dynafor au début de l’année 2020 en tant que post-doctorant au sein du projet ANR COLLAB2 - « Les collaborations inter et transdisciplinaires en sciences de la durabilité ». Avec Christine Hervé (CR, CNRS) nous concentrons nos travaux sur les différentes formes de recherche-action mises en œuvre au sein des Réserves de biosphère françaises. Aujourd’hui, je fais donc évoluer mes travaux vers la sociologie des sciences, tout en essayant de l’articuler avec la perspective critique de la sociologie politique.

 

Depuis plusieurs années, je m’efforce de concilier mes travaux académiques avec ma passion pour le cinéma documentaire.

 

Parcours académique

 

2018 : Docteur en sociologie de l’EHESS - École doctorale Territoires Sociétés Développement (TSD). Thèse co-dirigée  par Marie-Vic Ozouf-Marignier (EHESS) et Catherine Aubertin (IRD).

Titre : De la conservation en Amazonie : Norme environnementale et démocratie territoriale à l’heure du « Faire mieux avec moins ». La Guyane française et l’État brésilien de l’Amapá entre tensions et normalisations.

2013 : Master d’Étude comparative du développement (ECD) à l’EHESS sous la direction de Bernard Hubert (INRA, EHESS).

2009 : Licence d’Histoire – Sciences Sociales à l’Université Paris IV La Sorbonne.

Publications

Jacob, T., (2019) - « Moral governmentality and proactive citizenship : another liberal genealogy of the State redeployment ». International Political Sociology, soumis.

Jacob, T., (2019) - « Le fantôme de la "mise sous cloche" ». Noucher, M., Polidori, L., (Org.), Atlas critique de la Guyane, Paris, Éditions CNRS, à paraître.

Jacob, T., (2019) - « La « triple conservation » comme technologie de gouvernement ». Revue VertigO, à paraître.

Jacob, T., Palisse, M., Aubertin, C., (2019) - « Quand les politiques environnementales attisent les tensions interculturelles en Guyane française ». Cahiers des Amériques Latines, à paraître.

Jacob, T., Wojtowicz, N.,  (2018) - « Le Brésil en Sol mineur ». Revue Z - critique et expérimentation sociale, n°12 : 74-81. 

Jacob, T., (2018) - « De la conservation en Amazonie : norme environnementale et démocratie territoriale à l’heure du « Faire mieux avec moins ». La Guyane française et l’État brésilien de l’Amapa entre tensions et normalisations », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2018, mis en ligne le 31 décembre 2018.

Jacob, T., (2017) - « Une Guyane plurielle, entre abandon et dépendance ». L’ENA hors les murs, n°470 (mai): 20-24.

Réalisation documentaire

Jacob, T., Wojtowicz, N., (2019) – No Meio do Mundo (Amapá, Brésil), 80’, Production Ferris et Brockman. Compétition officielle du 17e Festival international des Droits Humains de Paris, 6-14 décembre 2019. Compétition officielle du 9e Festival International des Films d’Environnement de Chefchaouen, 27-30 juin 2018.

Vulgarisation scientifique

Invité de l’émission radio « Qui pour sauver la planète ? La société civile ? ». Cultures monde, France Culture, le 22 mai 2019.

Invité de l’émission radio « Outre-mer : un développement peu durable ». Du grain à moudre, France Culture, le 10 juillet 2018.

Invité de l’émission radio « Horizons debout, la démocratie participative en Europe ». Europhonica, Radio Campus France, le 16 avril 2016.

Sociologie et anthropologie politique

Please reload

Intranet             © 2017 by Dynafor