top of page

Freshwater and limno-terrestrial meiofauna of the Massane Forest Reserve in the Eastern French Pyrenees

Ce datapaper présente les résultats d’un échantillonnage pluritaxonomique ciblé sur la méiofaune (i.e. Nématodes, Rotifères, Platyhelminthes, Tardigrades, Gastrotriches) réalisé dans la forêt de la réserve de la Massane (66) dans des biofilms et sédiments des cours d'eau, les litières des sols forestiers, les mousses, et dans un large éventail de dendromicromicrohabitats. 315 taxa ont été identifiés au final, incluant des espèces nouvelles pour la science. Des superbes illustrations des bestioles ont été incluses dans cet article afin de faciliter la découverte de ce monde taxonomique un peu étrange, à la fois morphologiquement et biologiquement parlant.

Si on se concentre sur les dendromicrohabitats (dmh), 22 types de dmh ont été échantillonnés (3 réplicats chacun). Pour voir le déroulement de la manipe sur le terrain et au labo : https://www.youtube.com/watch?v=2JHoF33JKlY

Les principaux résultats :

• Les abondances de nématodes dans les dmh sont bien plus grandes que dans les sols

• Les nématodes dominent largement les communautés de la méiofaune associées aux DMH, mais les rotifères et les tardigrades sont relativement plus abondants dans les excroissances (loupes, brogne) et dans les épiphytes (mousses, lierre, etc.)

• On observe de fortes disparités de structure des communautés entre les différents types et différentes formes de DMH.

• les caractéristiques fonctionnelles de la communauté de nématodes des dmh diffèrent fortement de celle de la rivière, avec une forte participation des fongivores et parasites de plantes


Pour en savoir plus: Majdi N., Araujo TQ., Bekkouche N., Fontaneto D., Garrigue J., Larrieu L., Kamburska L., Kieneke A., Minowa AK., Laumer C., Sabatino R., Sorel D., Stec D., Traunspurger W. (2024). Freshwater and limno-terrestrial meiofauna of the Massane Forest Reserve in the Eastern French Pyrenees. Biogeographia – The Journal of Integrative Biogeography, 39(1) DOI : 10.21426/B639162226



Graphique tité de l'article

Abstract:

We report the results of a faunistic survey focused on freshwater and limno-terrestrial meiofauna to improve biodiversity knowledge in a protected area in the Eastern part of the French Pyrénées: the Massane Forest Reserve (336 ha). The survey provided 1187 occurrence records from 315 taxa (most resolved at species level), uploaded as a shared online dataset and made freely available in the Global Biodiversity Information Facility (GBIF). The highest number of occurrences and distinguishable species belong to Nematoda (775 occurrences, 172 taxa), followed by Rotifera (219 occurrences, 67 taxa), Platyhelminthes (85 occurrences, 32 taxa), Tardigrada (69 occurrences, 25 taxa), and Gastrotricha (39 occurrences, 19 taxa). A diversity of meiofaunal organisms was found, in large numbers, in all the screened samples: from stream biofilms and sediments to forest floor soils, mosses, and litter, to a broad range of tree-related micro-habitats associated with beech epixylic mosses and lichens, tree cavities, woodpecker breeding holes, bark pockets and fruiting bodies of saproxylic fungi. This survey makes the Massane forest one of the few protected areas of the world with an all-taxa biodiversity inventory including meiofaunal groups, which could serve as a standard to further consider those cryptic groups of tiny animals in forest conservation efforts.


Résumé :

Ce papier rapporte les résultats d'une étude faunistique centrée sur la méiofaune d'eau douce et limno-terrestre et réalisée afin d'améliorer les connaissances sur la biodiversité taxonomique d’une zone protégée de la partie orientale des Pyrénées françaises : la réserve forestière de la Massane (336 ha). L'étude a fourni 1187 occurrences pour 315 taxons (la plupart identifiés au niveau de l'espèce), qui ont été téléchargées en ligne et mises à disposition gratuitement sous la forme d’une base de données partagée dans le Fonds mondial d'information sur la biodiversité (GBIF). Le plus grand nombre d'occurrences et d'espèces distinguables est fourni par les Nématodes (775 occurrences, 172 taxons), suivis par les Rotifères (219 occurrences, 67 taxons), les Platyhelminthes (85 occurrences, 32 taxons), les Tardigrades (69 occurrences, 25 taxons), et les Gastrotriches (39 occurrences, 19 taxons). Une diversité d'organismes appartenant à la méiofaune a été trouvée, et en grand nombre, dans tous les échantillons examinés: biofilms et sédiments des cours d'eau, sols, mousses, litières des sols forestiers, et une large gamme de dendromicrohabitats associés ici au hêtre, comme les cavités à terreau, les loges de pics, les poches d'écorce et les fructifications de champignons saproxyliques. Cette étude fait de la forêt de la Massane l'une des rares zones protégées au monde à disposer d'un inventaire de la biodiversité de l'ensemble des taxons, y compris les groupes de méiofaune, qui pourrait servir de norme pour mieux prendre en compte ces groupes cryptiques d'animaux minuscules dans les efforts de conservation des écosystèmes forestiers.


留言


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
bottom of page