Soutenance de thèse de Nicolas Gouix


Gestion forestière et Biodiversité, les enjeux de conservation d’une espèce parapluie : Limoniscus violaceus (Coleoptera) Composition du jury : M. Galante Eduardo , Professeur, CIBIO, Université d’Alicante Rapporteur M. Jay - Robert Pierre, Maître de Conférences, CEFE, Université de Montpellier III Rapporteur M. Boulanger Vincent, Chargé de Recherche et Développement, Office National de Forêts Examinateur M. Quenneic Eric , Professeur, SAE, Université Pierre et Marie Curie Examinateur M. Zagatti Pierre, Directeur de Recherche, PISC, INRA Versailles Directeur M. Brustel Hervé, Enseignant - C hercheur, E . I . Purpan , Toulouse Co- directeur Résumé : Le taupin violacé - Limoniscus violaceus (Müller, 1821) - est une espèce de coléoptère vivant dans le terre au des cavités d’arbres. Menacé d’extinction en Europe, il est inscrit en Annexe II de la directive « Habitats » dont l’objectif est d’ assurer la préservation des habitats et d es espèces d ’intérêt communautaire au sein du réseau Natura 2000. Les gestionnaires d’espaces naturels où il es t présent doivent assurer l’état de conservation de ses populations. Cependant, les difficultés de déte ct ion de l’espèce ont limité le développement des connaissances sur sa biologie et son écologie essentielles à la mise en place d’une stratégie de conser vation . Cette lacune a motivé la réalisation de ce travail de thèse . Il commence par la compilation des données relatives à sa répartition: 184 localités à travers 17 pays . Plusieurs discordances avec les données énoncées par le réseau Natura 2000 sont mis es en évidence . Une méthode de suivi de l’espèce par piégeage à éme rgence est développé e et testée d ans 5 sites Natura 2000 français . Les résultats obtenus associés à la description des cavités d’arbres et de leur environnement permettent l’identification d’un modèle prédictif des cavités habitées par Limoniscus violaceus dépendant de d eux facteurs simple s d’utilisation : l’état d’avancement de la cavité et la circonférence de l’ar b re à 30 cm du sol. L’étude de leur valeur seuil et de leurs intervalles de con fiance conduit à l’élaboration d’une règle de décision pour l’évaluation des habitats favorable s à l’espèce. Parallèlement, l’analyse de la composition des assemblages d’espèces échantillonées se base sur l a détermination de 231 coléoptères saproxyliques. La préservation de s cavités favorable s pour Limoniscus violaceus apparait bénéfique pour la majorité d’entre eux, justifiant le potentiel d’espèce parapluie qui lui est attribué . Dans une perspective de prospection, une liste d’ espèce s indicatrice s est identifiée. Elle permet de prioriser les sites au sein desquels une stratégie de suivi des cavités basses favorables pour la biodiversité et pour Limoniscus violaceus doit être envisagée. L’étude du comportement de dispersion à partir des résultats d’échantillonnage par émergence associé aux connaissances bibliographiques suggère une taille des populations locales d’environ 10 adultes dont 3 dispersent par cavité chaque année. Un regard sur la sex-ratio apporte des éléments complémentaires de réflexion sur le fonctionnement des populations. Enfin, un cas concret de stratégie de conservation pour l’espèce en forêt de Grésigne est présenté. Afin d’assurer le recrutement d’arbre s à cavité pour pérenniser les populations de Limon iscus violaceus , des recommandations de gestion fondées sur l’aménagement forestier en cours et l ’étude des origines des cavités sont émises.


Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives

Intranet             © 2017 by Dynafor