Nirina Ratsimba soutiendra sa thèse le 3 décembre à 14h



Cette thèse a effectuée sous la co-direction de Aude Vialatte, Olivier Thérond et Claude Monteil


La thèse est intitulée "Relations entre paysage et contrôle biologique par conservation : exploration par la revue de littérature et proposition d'un cadre de modélisation spatialement explicite"


Elle aura lieu le 3 décembre 2020 à 14h, et se déroulera uniquement en visio-conférence. Le lien Zoom pour assister à la soutenance vous sera communiqué par mail à la demande auprès des encadrants.


Composition du jury :

M. David BOHAN, INRAE, Rapporteur

Mme Jane LECOMTE, Université Paris Saclay, Rapporteure

M. Philippe TIXIER, CIRAD, Rapporteur

M. Antoine GARDARIN, AgroParisTech, Examinateur

Mme Emmanuelle PORCHER, Muséum national d'Histoire naturelle, Examinatrice

Mme Aude VIALATTE, INRAE, Directrice de thèse

M. Olivier THÉROND, INRAE, Co-directeur de thèse

M. Claude MONTEIL, ENSAT INP Toulouse, Co-directeur de thèse

Résumé :

Le contrôle biologique par conservation (CBC), comme moyen de réguler les bio-agresseurs des cultures en favorisant les populations de leurs ennemis naturels par la gestion des habitats au sein des agroécosystèmes, fait l’objet de nombreuses publications depuis plus de deux décennies : l’influence de la complexité du paysage sur la présence des ennemis naturels et le taux de prédation/parasitisme des bio-agresseurs est ainsi largement admise. Toutefois, ces effets apparaissent instables et contexte-dépendants. Cette thèse, financée par la Région Occitanie ainsi que le métaprogramme Ecoserv d’INRAE et co-encadrée par les laboratoires Dynafor et LAE, a pour objectif la mobilisation de ces connaissances dans le but d’aider à concevoir un modèle d’exploration des relations entre paysage, systèmes de culture et contrôle biologique en grandes cultures en vue d’établir des recommandations à destination des acteurs concernés. Dans un premier temps une revue de la littérature portant sur les déterminants paysagers du CBC en grandes cultures de milieu tempéré a été menée. Cette revue a été réalisée en utilisant une méthode originale d’analyse fine des indicateurs utilisés pour décrire le CBC et ses déterminants paysagers supposés. Ce travail met en avant la très grande diversité des indicateurs utilisés, à la fois dans leur définition, leur protocole de mesure et dans les échelles auxquelles ils sont mesurés. Nous avons pu illustrer la dispersion de l’information qu’engendre cette diversité, et identifier les trous de connaissances encore présents dans la littérature. Ce premier travail nous permet aussi de montrer que la chaîne tri-trophique (culture, bio-agresseur, ennemi naturel) est une unité pertinente pour étudier le CBC. Dans un deuxième temps, nous avons initié un travail de modélisation portant sur deux chaines tri-trophiques se côtoyant dans les paysages agricoles tempérés: (i) le blé, les pucerons des céréales et leurs ennemis naturels et (ii) le colza, le méligèthe (Meligethes aeneus F.) et son parasitoïde (Tersilochus heterocerus). Pour cela, deux modèles pré-existants (Mosaic-Pest de Vinatier et al. 2012 et le modèle de Jonsson et al., 2014) ont été implémentés au sein d’une même plateforme de modélisation multi-agents (GAMA). Un scénario de gestion des rotations visant à altérer la dynamique de population des méligèthes est construit et testé sur ces deux modèles. Son efficacité sur la régulation des deux bio-agresseurs, dans deux paysages de structure contrastée ainsi que ses contraintes sur la gestion des assolements sont testées et discutées. Les résultats de cette thèse soulignent (i) les limites quant à l’hypothèse d’existence de processus généraux de régulation au moyen du CBC communs à tous les bio-agresseurs principaux des grandes cultures de milieu tempéré, et (ii) le potentiel de la modélisation comme outil de questionnement et de mobilisation des connaissances disponibles dans la littérature pour contribuer au développement de méthodes de gestion agroécologiques des bio-agresseurs des cultures au travers des services de contrôle biologique.

Mots-clés : Service écosystémique, Modélisation, Hétérogénéité du paysage, Régulation biologique, Revue bibliographique

Posts à l'affiche