La géolocalisation à Dynafor : état des lieux et perspectives.


Par Wilfried Heintz (UMR DYNAFOR)


Régulièrement dans la mise en œuvre de nos projets de recherche nous utilisons la géolocalisation pour référencer nos données d'observation, nos mesures sur le terrain mais la précision des systèmes de navigation par satellite, qui dépend des conditions atmosphériques, n’est alors que de quelques mètres. Des systèmes de correction différentiels peuvent compenser ce manque de précision : la cinématique en temps réel (Real Time Kinematic) permet ainsi d’approcher la précision centimétrique. Mais ce système nécessite une base de référence à proximité du lieu de collecte, l’accessibilité de son signal ainsi qu’un matériel extrêmement coûteux pour le traiter. Depuis quelques années, des ingénieurs développeurs Inrae du projetCentipède RTK travaillent activement avec des logiciels et des composants open-source/open-hardware pour créer des solutions peu coûteuses, fiables, légères et faciles d’utilisation. Nous reviendrons dans ce séminaire si cette technologie Centipède RTK et son utilisation actuelle et à venir à Dynafor.





Posts à l'affiche