Données naturalistes et sciences participatives.


Par S. Caillault (UMR CNRS ESO) et A. Guetté et V. Beaujouan (UMR INRA BAGAP)

Ce travail explore les potentialités des bases de données qui dénombrent les espèces d’oiseaux sur les Pays de la Loire (Base de données Faune France/LPO). Ces données sont produites par des amateurs ornithologues à travers différents protocoles. Les sciences participatives s’attachent souvent à trouver les complémentarités de ces données opportunistes avec les protocoles scientifiques biologiques standardisés. Nous chercherons ici à travers une approche exploratoire sur l’agglomération de Nantes à appréhender l’hétérogénéité spatiale des connaissances naturalistes et à discuter des relations entre paysages et biodiversités.









Posts à l'affiche
Posts Récents