De la consultation à la coproduction : l’implication des personnes en situation de pauvreté ...


Titre complet: De la consultation à la coproduction : l’implication des personnes en situation de pauvreté dans les recherches participatives.


Par Agathe Osinski (jeune chercheuse; université catholique de Louvain, Belgique)


Dans cette présentation, je compare deux études participatives internationales sur la pauvreté - l'une menée en 1999 et publiée en 2000 sous le titre " Voices of the Poor : Crying out for Change " par la Banque mondiale ; l'autre, menée de 2016 à 2019 dans le cadre d'un partenariat entre l'Université d'Oxford et le mouvement international ATD Quart Monde, intitulée Les Dimensions Cachées de la Pauvreté. Après avoir introduit le sujet, je présente le cadre théorique, en distinguant les « participatory poverty assessments » d’une part de la recherche transdisciplinaire d’autre part. Je discute ensuite des outils et processus méthodologiques déployés dans ces deux études, avant d'élargir la discussion à des questions concernant la participation des personnes en situation de pauvreté à la recherche. Je conclus que si les deux études étaient de nature participative, la recherche d'ATD Quart Monde a suivi une méthodologie plus exigeante, nécessitant une participation plus profonde et plus intensive des personnes en situation de pauvreté à toutes les étapes du processus de recherche.





Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives