Cartographie des collaborations scientifiques dans les réserves de biosphères.



Par Alexandre Charles (stagiaire UMR DYNAFOR, master 2 Information & Documentation – ingénierie de l’information numérique à l’Université Toulouse II ). Ce stage s'inscrit dans le cadre du projet ANR Collab².

Pour réaliser cette cartographie, deux approches distinctes ont été combinées : dans un premier temps, une approche classique a été effectuée dans les bases de données bibliométriques, et dans un second temps, il s'est agi de recueillir le plus d’informations possibles via les sites web, les personnes liées aux réserves de biosphère et l'exploitation de données issues de projets territoriaux. Le tout a été codifié et a mené à un corpus de données exploitable par différentes méthodes comme par exemple une analyse des réseaux acteurs. Selon l'approche choisie, la cartographie des collaborations scientifiques peut apparaitre très différente.









Posts à l'affiche