Durabilité environnementale de nos activités de recherche

 

 

Par Clélia Sirami

 

Le système d’évaluation de la recherche nous incite à être plus performant, publier plus d’articles, collecter plus de données, assister à plus de conférences, développer plus de collaborations internationales. Toutes ces activités ont un impact environnemental considérable, nos déplacements en particulier. L’objectif commun de Dynafor étant de contribuer à une gestion plus durable des paysages agriforestiers, la tension entre nos valeurs et la non durabilité de nos activités de recherche est de plus en plus difficile à gérer. Quels changements individuels, collectifs, institutionnels pouvons-nous envisager ?

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Motion Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche

February 15, 2020

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives