Les drones, les nouveaux outils de la recherche archéologique

 

Par Nicolas Poirier et Carine Calastrenc, UMR 5608 TRACES, Equipe TERRAE

 

La démocratisation récente des drones a engendré une rupture méthodologique en matière de télédétection archéologique. Ces engins faciles d'accès offrent maintenant un environnement de vol sécurisé (vol semi ou automatisé, Waypoints, système de navigation GPS performant, ...), couplés à des capteurs perfectionnés, miniaturisés et diversifiés (photo, lidar, thermique,), font désormais partie de la panoplie du chercheur en archéologie. Que ce soit pour la détection de vestiges enfouis ou la capture en 3D de sites et monuments historiques, ils permettent un gain d'information et une plus grandes souplesse d'utilisation par rapport aux méthodes traditionnelles. 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Les coléoptères s’exposent pour ne pas disparaître

May 16, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Intranet             © 2017 by Dynafor