SEBIOREF : Apport de la télédétection pour la cartographie du potentiel d’accueil des abeilles sauvages par les prairies

 

Par Titouan Dubo

 

Le service de pollinisation rendu par les abeilles sauvages est indispensable aux cultures entomophiles comme le tournesol ou le soja, mais aussi pour l’arboriculture. La diversité végétale - spécifique et fonctionnelle - des prairies met à disposition les ressources alimentaires nécessaires aux pollinisateurs. La conservation de ces espèces dépend donc à la fois de la mosaïque des paysages, des pratiques agricoles, mais également de la richesse spécifique des éléments prairiaux. L’analyse multicritère de la diversité fonctionnelle des relevés floristiques réalisées dans la zone atelier des coteaux de Gascogne a notamment abouti à l’estimation d’un indice du potentiel d’accueil des abeilles sauvages pour chaque communauté prairiale. Ces données de terrain ont été utilisées comme échantillon d'entraînement d'un modèle prédictif prenant en entrée des séries temporelles d’imagerie optique en libre accès et estimant en sortie le potentiel d’accueil des pollinisateurs d’un paysage. Cela a permis de cartographier ce potentiel à large échelle spatiale. Cette étude permet d’envisager une approche territoriale des services écosystémiques en implémentant les résultats obtenus pour le service de pollinisation dans le logiciel existant InVEST. L’optimisation de cet outil d’analyse d’information géographique permettrait d’évaluer et de cartographier les contributions socioéconomiques, environnementales et humaines d’une région en fonction de la communauté estimée d’abeilles sauvages dans l’écosystème

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Les coléoptères s’exposent pour ne pas disparaître

May 16, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents

November 12, 2019

November 7, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Intranet             © 2017 by Dynafor