Sage usage de nos forêts : l'approche intégrative

 Par Laurent Larrieu (CNPF, INRA)

 

Les forêts sont pleines de vie. Elles sont parmi nos habitats terrestres les plus précieux pour la biodiversité. Elles couvrent environ un tiers du continent européen et constituent un habitat pour plusieurs milliers d'espèces. Les forêts européennes diffèrent largement d'une région à l'autre en fonction des conditions stationnelles locales et sont l'héritage de la gestion passée. Celle-ci a dans certains cas mené à conserver de vieux et gros arbres, notamment dans des peuplements ouverts tels que des prés-bois, très favorables à de nombreuses espèces qui nécessitent des substrats particuliers dans des conditions chaudes. Néanmoins, plus généralement, plusieurs siècles de récolte intensive de bois par les populations rurales et pour l’industrie ont considérablement réduit la diversité structurale de nombreuses forêts. Elles sont aujourd'hui presque toutes anthropisées et seule une petite fraction est formellement protégée. Il en résulte un conflit grandissant entre la conservation de la biodiversité et la récolte d'arbres.

 

Dans de nombreuses forêts, l’héritage d’une longue gestion passée a donc souvent induit une faible diversité structurelle. De ce fait, les zones protégées occupées par des forêts naturelles ou peu perturbées constituent des espaces rares et très pertinents pour étudier les processus, les structures et les éléments que nous devrions conserver dans les forêts exploitées afin de favoriser la biodiversité. Le maintien de bois mort et de dendromicrohabitats dans des forêts aménagées peut aider à fournir des milieux de vie appropriés à de nombreuses espèces forestières, rendant ainsi favorable une plus grande surface de terres boisées. Ceci est d’autant plus important que ces espèces jouent des rôles fonctionnels essentiels à l'écosystème forestier. Le maintien de ces éléments peut entraîner une réduction du volume de bois récolté, mais peut également être considéré comme un investissement dans des forêts plus résilientes. Un moyen de concilier dans le même espace la conservation de la biodiversité et la production de bois est d’appliquer le concept de gestion forestière intégrée et multifonctionnelle.

 

Le film « Sage usage de nos forêts : l'approche intégrative » vise à présenter les forêts européennes dans ce contexte. Le bois est une ressource essentielle pour nos sociétés actuelles et futures. Gérer nos forêts avec prudence, en comprenant et respectant leur fonctionnement, contribuera à préserver les précieux services dont nous bénéficions, aujourd’hui et pour les générations à venir. Le film présente des forêts de toute l'Europe, de la Suède à l'Espagne, et comprend plusieurs entretiens avec des chercheurs et des gestionnaires forestiers.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Motion Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche

February 15, 2020

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload