Dynamique de la diversité fonctionnelle des invertébrés du sol

 

Par Benjamin Pey, Ecolab

 

Le sol héberge une diversité d’animaux qui représenterait un quart de la diversité taxonomique animale globale actuellement décrite. Les invertébrés en constituent la plus grande part. Cette diversité d’invertébrés contribue à catalyser de nombreuses fonctions du sol (e.g. décomposition de la matière organique) et participe à de nombreux services écosystémiques (e.g. régulation du climat).

 

Comprendre et prédire la dynamique des liens entre la diversité des invertébrés du sol et son fonctionnement nécessite de : (i) savoir pourquoi on retrouve un tel assemblage à un endroit donné à un temps t et (ii) savoir comment une communauté contribue au fonctionnement du sol à un temps t.  Un cadre fédérateur et partagé en écologie a émergé ces dernières années : les traits fonctionnels. Ils sont des caractéristiques de l’organisme (morphologique, physiologique, comportemental ou phénologique) qui par leurs liens avec les fonctions biologique des organismes, permettent de mieux comprendre le fonctionnement de l’écosystème.

 

Mon projet de recherche essaye de contribuer à faire avancer trois fronts de science :

•L’évaluation de la part des filtres historiques (événements datant de plusieurs dizaines d’années) sur la diversité fonctionnelle des invertébrés actuels

•Prédire et quantifier l’effet de la diversité fonctionnelle des invertébrés du sol sur la décomposition de la MO dans un contexte de réseau d’interactions

•Développer des outils éco-informatiques de gestion des données de traits fonctionnels

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Les coléoptères s’exposent pour ne pas disparaître

May 16, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents

November 12, 2019

November 7, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Intranet             © 2017 by Dynafor