Dépérissement du sapin pectiné : influences du diamètre, du gui et des conditions locales

Laurent Larrieu, Grégory Sajdak, Alain Cabanettes et Christophe Drénou, Forêt-entreprise - N° 240 - mai-juin 2018

 

À partir de l’observation de près de 4 000 sapins pectinés (Abies alba) dans les Pyrénées, une récente étude montre d’une part que, contrairement aux idées reçues, les arbres les plus gros ne sont pas nécessairement les plus dépérissants ou les plus enclins à dépérir ; que d’autre part, entre le gui (Viscum album subsp. abietis) et le dépérissement, les relations explicatives ne sont pas claires ; et qu’enfin, les conditions locales (essentiellement les conditions stationnelles, mais aussi l’histoire du peuplement et la sylviculture) influencent indiscutablement l’état de santé des arbres ainsi que l’abondance du gui.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Les coléoptères s’exposent pour ne pas disparaître

May 16, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents

November 12, 2019

November 7, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Intranet             © 2017 by Dynafor