Do April showers bring May flowers? Knowledge and perceptions of local biodiversity influencing understanding of global environmental change. A presentation of the PIAF project

Anne Sourdril, Meredith Welch-Devine, Émilie Andrieu and Nadia Bélaïdi, Natures Sciences Sociétés, 25, 1, 56-62 (2017)

 

Résumé :

Les hirondelles ne font-elles plus le printemps ? Le projet PIAF ou comment saisir les perceptions et savoirs autour de la biodiversité pour comprendre l’appréhension locale des changements environnementaux globaux. Le programme pluridisciplinaire PIAF (ANR Jeunes Chercheurs 2014-2018) cherche à saisir les perceptions et stratégies locales d’adaptation aux changements environnementaux à partir des discours sur la biodiversité ordinaire, cela dans une perspective comparative. Partant de l’hypothèse que la connexion à l’environnement est différente suivant le degré de dépendance des populations aux ressources naturelles et suivant les lieux et contextes de résidence, nous interrogeons ces perceptions et stratégies sur un gradient ville  campagne  zone protégée dans quatre pays de l’hémisphère Nord et de l’hémisphère Sud (France, États-Unis, Cameroun, Zimbabwe). PIAF regroupe un collectif de (jeunes) chercheurs en sciences humaines et sociales et en sciences biologiques cherchant à contribuer à la compréhension de la perception et des savoirs sur les changements environnementaux et plus globalement à la compréhension des interactions  sociétés/environnement en contexte de mutations, des tensions sociales et environnementales associées à ces changements et des dynamiques des systèmes socioécologiques.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Les coléoptères s’exposent pour ne pas disparaître

May 16, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Intranet             © 2017 by Dynafor