La guerre des champs

Evaluation du niveau de prédation des ravageurs de culture, selon le contexte paysager  
Clémence Simian (UMR Dynafor)

 

L’utilisation des produits phytosanitaires est aujourd’hui remise en question, tant pour ses impacts sur l’environnement que pour ses effets sur la santé humaine. Une meilleure prise en compte des services écosystémiques de régulation est, depuis quelques années, une des alternatives étudiée pour réduire l’utilisation des pesticides et ainsi suivre les objectifs du plan ECOPHYTO II. Le projet SEBIOPAG, lancé en 2013, est un projet national réparti sur 5 sites en France. Son objectif est de mieux comprendre les facteurs stimulant la régulation biologique au sein des systèmes agricoles. Mis en place par DYNAFOR dans les coteaux de Gascogne depuis le lancement, des résultats commencent à apparaitre. Un début de relation entre le paysage et la prédation des ravageurs en grandes cultures est en effet né cette année. La mort par congélation d’au moins 9120 pucerons ces quatre dernières années a enfin pris un sens !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Motion Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche

February 15, 2020

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives