Interactions au sein des communautés galactiques

 

 

Une approche fonctionnelle des liens entre interactions biotiques, assemblages des communautés et multifonctionnalité des écosystèmes, Nicolas Gross (CEBC)

 

Ma recherche porte sur la compréhension des déterminants spatiaux-temporels de la réponse de la biodiversité aux pressions anthropiques (i.e. changements d’utilisation des terres et intensifications des pratiques agricoles, fragmentation et histoire des paysages, changements climatiques et invasions biologiques) ainsi que son effet sur les fonctionnements des écosystèmes terrestres. J’utilise et je développe des approches se basant sur les traits fonctionnels des organismes pour comprendre le rôle des interactions biotiques (compétition, facilitation, herbivorie, prédation, mutualisme…) dans l’assemblage des communautés, la multifonctionnalité des écosystèmes. Ces approches sont à la fois théoriques et empiriques se basant sur l’analyse quantitative de données observationnelles, d’expérimentations de terrain ou de modélisation. Mes modèles d’études inclues les prairies tempérés et subalpines, les paysages agricoles ainsi que les écosystèmes méditerranéens, secs et arides de la planète

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Motion Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche

February 15, 2020

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload