Des nouvelles d'Annie Ouin

Je suis actuellement en congé de recherche au laboratoire du Dr Neal Williams jusqu’en Avril 2017. J’ai obtenu un CRCT (Congé pour Recherche ou Conversion Thématique) de l’INP de Toulouse pour 6 mois et un soutien financier du laboratoire DYNAFOR et de l’INP pour nouer des collaborations avec le Dr Williams et son équipe. Je travaille sur la relation entre l’hétérogénéité fonctionnelle des paysages, l’hétérogénéité fonctionnelle des communautés d’abeilles et la stabilité de la pollinisation. L’hétérogénéité du paysage étant définie comme la quantité, la diversité et la continuité temporelle des ressources florales au sein des paysages. Le Dr Williams a mis à ma disposition les collections d’abeilles et les données cartographiques d’un projet portant sur la pollinisation de la pastèque dans le comté de Yolo, à proximité de Davis (cf photo 1 : Haies et bandes fleuries d’un projet d’ingéniérie écologique pour soutenir les populations d’abeilles sauvages assurant la pollinisation des amandiers, à noter : la costal pacific range à l’horizon). Les discussions autour de ce projet, l’animation scientifique au sein du laboratoire du Dr Williams mais aussi des départements d’entomologie et d’écologie, ainsi que le fonctionnement du laboratoire quant à la gestion des collections d’abeilles sont autant de source d’inspiration pour le projet en cours SEBIOREF au sein du laboratoire DYNAFOR.

 

 L’université Davis fut le centre de recherche en agriculture de l’Université de Californie à Berkeley avant de venir un campus autonome de l’Université de Californie proposant toutes les disciplines universitaires en plus des disciplines agronomiques. Elle est actuellement classée 1Oème université publique aux Etats-Unis. La petite ville de Davis qui vit par ou pour son université s’est résolument tournée vers la durabilité en développant les transports autres que les voitures, les économies d’eau.(cf photo 2 : L’Université Davis est fière de compter plus de vélos que de voitures sur son campus, mais aussi de ses magnifiques chênes lièges datant surement de la fondation l’Université en 1905). Le marché de produits fermiers bi-hebdomadaire, agrémenté de concerts gratuits et de repas partagé durant la saison estivale est une fierté locale qui est un bon exemple de l’esprit régnant dans la ville de Davis. 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Les coléoptères s’exposent pour ne pas disparaître

May 16, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents

November 12, 2019

November 7, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Intranet             © 2017 by Dynafor