L'orthogonalité de l'Empire


Etude de l'influence de l'ouverture excessive de l'espace forestier par les travaux du préaménagement sur les formations forestières des Monts de Daïa-Saïda (Algérie), Kerrache Ghaouti (Université de Batna 1, Algérie)

Après l’indépendance d'Algérie, une tentative de préaménagement orthogonal (basé sur un parcellaire géométrique) des forêts a eu lieu en 1973, dans les monts de Daïa-Saïda (Algérie) sur une superficie de 20000 ha. Cette tentative a été terminée expérimentalement en 1984. Durant l'année 1986, le ministère a décidé d'étendre ces opérations sur les massifs boisés de l'Oranie (Région ouest d’Algérie) soit sur une superficie de 200000 ha. Malheureusement depuis l'abandon du projet en 1989, aucune étude ni évaluation n'ont été effectuées sur les résultats de ces travaux alors qu'il constitue l'un des sujets de polémique dans le secteur forestier national. Par ce travail, nous avons étudié l’impact de ces travaux sur les formations forestières des Monts de Daïa-Saïda avec une évaluation des résultats obtenus comparés aux objectifs assignés. Comme résultat de cette étude, on peut affirmer que malgré quelques avantages que procure ce projet, ces travaux ont malheureusement causé beaucoup de dégâts avec de multiples perturbations à l’écosystème forestier comme l’ouverture de l’espace forestier et la multiplication des lisières, l’érosion intense et l’augmentation du chablis

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives

Intranet             © 2017 by Dynafor